Vous les suivez (peut être) sur snapchat et instagram, mais elles ne vous disent pas tout. Elles aiment rire de tout, essayer tous les produits cosmétiques qu’elles dénichent et découvrir de nouveaux endroits parisiens pour vous accueillir en atelier. Elles travaillent ensembles, et sont pourtant deux personnalités différentes. Laura et Henriette, co-fondatrice de la première startup qui rend la beauté plus fun, ont accepté de se livrer pendant une courte interview…

Hello les filles, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? 

Henriette : Bien sûr, moi c’est Henriette, 23 ans, passionnée, créative, drôle, un peu déjantée, le goût du risque… Bref toutes les qualités requises pour une entrepreneuse non ?! (rires)

Laura : Et moi, Laura, 29 ans, passionnée par l’entrepreneuriat (le monde des startups me fascine..), les cosmétiques et les voyages. Je dois avouer que je suis (un peu) moins drôle que mon associée, mais j’ai aussi le goût du risque et j’aime me lancer de nouveaux défis.

Comment vous est venue l’idée d’entreprendre ?

Henriette : J’ai été baignée dans le milieu de l’entrepreneuriat depuis toute petite, cela a donc été pour moi, un peu comme une évidence.Entreprendre a toujours été un projet. Ce projet s’est d’ailleurs conforté « illico presto » après deux ans de travail en tant que salariée : Ce n’est pas pour moi, vraiment pas.

Laura : Contrairement à Henriette, je n’ai pas grandi dans une famille d’entrepreneurs, mais j’ai toujours été très indépendante et créative. J’ai toujours su au fond de moi, qu’un jour je créerai ma propre entreprise. C’est à la suite d’un voyage à New York très inspirant que je me suis décidée à faire « le grand saut ».

Henriette Hoche

 

Pourquoi dans la beauté ?

Henriette : Parce que toutes les femmes (ou presque) se maquillent, soit environ 35 millions de femmes en France. Une cible énorme, les aider à se sentir bien, les valoriser, les guider de manière personnalisée et surtout leur apprendre à se maquiller : c’est magique. Encore mieux, lorsqu’il s’agit de les accompagner lors de leur création d’entreprise.

Laura : Parce que je suis passionnée par cet univers incroyable. En effet, quand tout le monde pense qu’il s’agit d’un marché saturé, moi je vois encore tellement de choses à développer. Dans ce métier, je m’épanouie pleinement et j’aide les femmes à en faire autant. Et puis, on doit l’avouer, tester toutes ces merveilleuses marques de cosmétiques et rencontrer chaque jour, des femmes ambitieuses et passionnées, c’est un bonheur quotidien.

Laura

 

 

 

Quelles sont selon vous les qualités requises pour réussir ?

Henriette : Pour moi la réussite ne se limite pas à des qualités mais surtout à certains principes de réussite. Et mon préféré (celui que j’essaie d’appliquer tous les jours) est l’attitude mentale positive. Un vrai catalyseur sur les événements et actions.C’est très stimulant, j’aime bien. Ceci dit, une qualité indispensable à mon goût, serait l’acceptation de l’échec et la remise en question perpétuelle. Cela permet d’aller encore plus loin.

Laura : Je suis assez d’accord avec Henriette. Savoir encaisser les échecs parce qu’ils font partie du quotidien de l’entrepreneur (et de la vie en général), être déterminée et passionnée. Entreprendre, c’est passer ses journées à résoudre des problèmes, ainsi on ne laisse aucune place au découragement et l’action est notre meilleure alliée.

Si vous deviez choisir trois produits sur l’eshop ?

Henriette : Mon incontournable c’est la tartelette Clean Cotton de Yankee Candle, douce et rassurante … J’adore ! Ensuite, la palette pour les yeux de Sleek : The Gold Standard I Lust : les nuances de violine et doré sont idéales pour les yeux verts.  Et pour finir, le gommage au café Scrublove, une petite préférence pour celui à la noix de coco, l’expérience est assez originale. A tester !

Laura : C’est difficile de choisir trois produits seulement. Je ne peux pas me passer de l’huile démaquillante DHC qui est ultra douce, le gommage au café Scrublove également avec une préférence pour la version rose (à l’orange) il promet un moment des plus agréables dans la douche. Pour finir, les rouges à lèvres Matte Me de Sleek, mats et longue tenue, ils me suivent partout.

Qu’est ce que vous aimez le plus dans votre travail ?

Henriette : La transmission du Smile

Laura : La liberté de tester nos bonnes et mauvaises idées.

You Can Call Me Pepette

tee-shirt

Quels sont vos rôles dans l’entreprise ?

Henriette : A la différence d’une grande entreprise, la startup bénéficie d’une certaine flexibilité dans la structure. Ce qui me (nous) permet de jouer sur tous les tableaux. On construit, on teste, on apprend, on pilote puis on analyse les retombées. En deux mots, plus concrètement entreprendre c’est un réel ascenseur émotionnel. Les jours sont rythmés par des victoires et des échecs. Nous devons constamment nous remettre en question pour évoluer.

Outre toute la partie stratégique et décisionnelle, mes missions attitrés sont plus orientées vers les relations commerciales et le management .. Ah j’oubliais, je m’occupe également de la compta, et ça c’est une sacrée mission … mais pas ma spécialité.

Laura : Comme le dit Henriette, même si nous avons chacune des missions bien spécifiques, développer une startup nécessite d’être préoccupée par tous les postes. Me concernant, je m’occupe de la communication, la création et la rédaction de contenus et de formations. Mais nos journées sont souvent bousculées par d’autres préoccupations stratégiques. Ce n’est pas de tout repos, mais ça fait le charme de l’aventure !

Quelles sont vos plus grandes fiertés ?

Henriette : Je pense que dans la vie d’un entrepreneur, on ne sait pas réellement de quoi nous pouvons être fières. Il en est de même pour la réussite. Comment cela se mesure t’il ?  A l’inverse de la vision myope, la version créatrice nous pousse à nous fixer constamment de nouveaux objectifs. On veut toujours aller plus loin sans se rendre compte réellement de ce qu’on a déjà accompli.

Une chose est sûre, c’est que je suis fière d’avoir pris la bonne décision de vivre une réelle expérience de vie plus qu’un travail à proprement parlé.

Laura : Je ne sais pas tellement si je dois être fière ou non. Mais en effet, ce sont tous les jours de petites fiertés. Celle d’avoir résolu un problème qui nous paraissait monstrueux, celle de voir des sourires sur le visage de nos clientes, celle de  donner vie à un projet après des semaines de travail acharné..

Quels sont vos plus grands rêves ?

Henriette : Réussir ma vie et non réussir dans la vie.

Laura : Je prend soin de réaliser chacun de mes rêves. Monter mon entreprise, contribuer à la prise de pouvoir des femmes en France et à l’étranger, distribuer des sourires, aimer et vivre de mes passions.. Il ne faut jamais arrêter de rêver, mais surtout il faut mettre en place des actions quotidiennes pour atteindre ses propres objectifs.

Comment vous voyez vous dans 5 ans ?

Henriette : Serial entrepreneuse 😉

Laura : Soulagée d’avoir une bien plus grande équipe pour Mysweetmakeup. A la tête de nouveaux projets également. 🙂

Une dernière chose à dire aux lecteurs ? 

Henriette : You only live once, alors amuse toi !

Laura : We all have a Wonder woman inside us, alors crois en toi !