Justine à 22 ans, vit à Paris depuis qu’elle a décidé de vivre de sa passion pour la danse. Aujourd’hui, elle nous dévoile ses astuces beauté et un peu de son quotidien, entre plateau TV et scènes internationales. Selon Justine, « la peur, on verra ça plutard. »

Justine, peux tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 22 ans, je suis danseuse professionnelle depuis 6 ans. C’est une véritable passion, c’est pour cela que j’ai quitté la maison familiale à 15 ans pour passer un Bac Danse sur Paris. Pour moi c’était une évidence , j’ai donc opté naturellement pour le sport étude pendant 3 ans , puis j’ai pu vivre mes premières expériences en tant que danseuse pro. Ensuite j’ai décidé de passer le diplôme d’état de professeur de danse jazz afin d’assurer la fin de ma carrière. Diplôme que j’ai obtenu récemment. Depuis, j’enchaîne les contrats parfois pour des plateau TV d’autres fois sur scène pour des comédies musicales ou compagnie de danse professionnelle. J’aime ce que je fais, mes passions sont la danse et la photo.

Selon toi, quels sont les atouts indispensables d’une bonne danseuse ?

Il faut avoir un bon mental, car ce n’est pas tous les jours facile et avoir une bonne hygiène de vie, une belle présentation.

Quelle est ta philosophie de vie ?

Selon moi, il n’y a aucune mauvaise expérience. J’aime vivre à fond pour ne rien regretter. Si j’échoue, j’en tire toujours quelque chose de bon.
Puis, il faut vivre le moment présent. Dans la danse, les carrières sont souvent courtes alors je profite.

es tu stressée, si oui, comment gères tu ce stress ?

Dans les auditions, il y a toujours du stress. mais j’essaye de ne pas y penser, lorsque je suis devant un jury, je m’imagine être devant le public et je m’éclate autant que sur scène.

Quel est ton meilleur souvenir dans la danse ?

Ma première comédie musicale au zénith, à la fin du spectacle, le public s’est levé , et pour moi c’était enfin la concrétisation de mes projets.

Quel est ton pire souvenir ?

Au début, j’ai été refusé de pas mal d’auditions à cause de mon look. Et ça me peinait
de voir que ma danse n’intéressait pas juste à cause du physique. Puis j’ai accepté, j’ai changé. Il est important de s’adapter aux circonstances. J’ai travaillé mon look vestimentaire mais j’ai également appris à me maquiller.

Quels sont tes projets ?

Voyager, danser, profiter. Puis plus tard j’aimerais choregraphier mes propres spectacles.

Quelle est ta routine beauté ?

Je me maquille depuis seulement un an. J’aime le nude. Un maquillage épuré, naturel. Je travail mon teint et mes sourcils en priorité puis un peu de mascara. J’hydrate ma peau tous les jours.

makeup justine

makeup

Des conseils pour les beauty-addicts qui aimeraient vivre de leur passion ?

La peur, on verra ça plutard. Il faut se lancer, avant qu’il soit trop tard. Donnez vous les moyens de réussir. C’est tellement bon, de se lever tous les matins pour faire ce qu’on aime.